Un instant dans le vent.

*

Regarde ces feuilles danser au son du vent,

Écoute le silence, musique de la nuit...

A cet instant magique entre veille et sommeil,

Où les rêves caressent les folies,

Où l'on devient roi, prince, conte d'une nuit,

Où les angoisses se perdent dans l'oubli,

Où tu m'aimes... tu m'aimes à en mourir...

Où je reconnais en toi,

Mon royaume, mon port, mon paradis.

Écoute mon amour,

Ecoute le silence de la nuit...

*

M. Ange Bonnevie

Cazilhac 04 Mars 2001