Sans amour

 *

 

Sans amour, sans tendresse, juste désir,

Sans joie ni souffrance, presque sans envie,

Fragiles caresses de cristal sans vie,

Illusion d’un instant et dégoût de l’ennui…

L’amour sans amour, sans réel plaisir,

Feu sans éclat, ni couleur, ni amitié,

Paroles vides fouillant deux corps embrasés,

Tristesse poignante dans l’éphémère étreinte.

 *

Belle poupée de chair usée et jetée,

Caduque souvenir imprégné de cidre amer,

Le cœur cassé et le corps blessé,

D’une sourde et lancinante douleur vite étouffée.

 *

Qu’importent ta détresse, tes larmes ?

Adulte consentante dans l’abandon d’une nuit,

Ni chérie ni aimé… ni regrettée ni offensée,

Un objet sans âme pour un moment d’exigence.

 *

Histoire sans histoire, corps sali d’indifférence,

Bras aveugles dénudant la pudeur d’une femme,

Bannie et oubliée l’instant d’après,

Sans remords, ni douceur, ni regrets…

C’est ça l’humanité ?

 

*

Marie-Ange Bonnevie

Cazilhac le 28. 06. 2005