Quand tu me manques

*

Quand l’heure de l’adieu est arrivé…

J’ai senti le glas sonner à ma porte

Comme les tambours doivent sonner en enfer…

**

Un curieux pincement traverse encore

Mon cœur déchiré,

Pourtant, un an est passé...

Je meurs un instant, je me noie dans le chagrin…

 **

Je pense à ce premier baiser,

Un joyeux matin de mai…

A la rose rouge que tu m’as donnée…

A l’instant où tu m’as aimée…

Cependant,

Il y a un an déjà, que tu m’as quittée…

 **

Je me bats encore parfois pour éloigner la douleur,

Je me saoule le soir de ta douceur...

Tu vois comme je t'ai aimé ?

Mais ce soir...

**

Même si je suis encore à toi,

Ce soir la nuit est belle...

Je vois les étoiles, la lumière,

Pour la première fois, je sens...

 Je sens que malgré-moi,

Ce soir,  j'apprends à vivre sans toi.

*

 M. Ange Bonnevie

Cazilhac. Le 27. Ma