La Tempête

*

Les mains vides de roses,

Le coeur libre d'épines,

L'âme en paix, sans trouble aucun,

Les yeux sereins, un sourire aux lèvres...

C'est comme ça que je marchais tous les matins,

C'était avant la tempête, c'était avant toi...

**

Depuis hier,

Mes mains portent des roses fanées...

Mon âme est trouble, assaillie d'obscures pensées...

**

Aujourd'hui, je marche toujours dans les vignes, 

Mais mon coeur est blessé, 

Et l'innocence et la paix, m'ont quittée à jamais.

*

M.Ange Bonnevie

Cazilhac 04 Mars 200I