L’amour qui est-tu ?

*

L'amour ne connaît point de distance,

Ni de séparation, ni de barrières, ni de réalité.

L'amour méprise chronos

Pour savourer complicité et insouciance.

 *

L’amour ne connaît ni âge ni raison,

Ni convenances, ni milieu,

Il a besoin de s’exprimer pleinement,

Á tout instant…

*

Aimer c'est donner…

Donner de sa personne sans compter,

Abandonner jusqu’à son âme sans regrets,

Sans jamais rien espérer en retour de l’être aimé…

*

L'amour est une lutte constante,

Une souffrance infinie, une joie sauvage…

Un mot aimable, un chaste baiser de moine…

Un instant de passion, un paisible lit d’enfant.

*

L’amour est feu et glace, fragile équilibre de nacre,

C’est un navire qui tremble quand la tempête se calme…

Un arbre forgé de racines inextricables,

Un coffre rempli de souvenirs caduques…

Une photo presque effacée à force d’être contemplée…

*

L’amour est une larme, une rivière effrontée,

Un soupir alangui, un violent orage d’été…

Un couteau poignant fouillant le ventre

Dans la chaleur moite

D’une après midi incandescente…

*

L’amour est une paisible neige d’hiver,

Un crépuscule de lumière sans lendemain,

Une étoile perdue dans l’immensité de la nuit…

Une flambée rassurante

Dans un couloir d’automne sans vie.

*

Marie-Ange Bonnevie

Cazilhac le 23. 06. 2005