Il pleut, doux voyageur

 

*

Il pleut dans mon cœur doux voyageur

Il pleut sur le passé, il pleut sur demain…

Dans les inextricables entrailles de la douleur,

Il pleut… et je voudrais sécher ces larmes,

D’un geste apaisant, balayer la souffrance.

*

Il pleut ce matin sur les berges du canal,

Le clapotis de l’eau inonde le silence

Et j’avance lentement dans le brouillard

Repoussant ces pensées qui mènent au désespoir

Et la pluie lave mon âme de ses fougues illusoires.

*

Il pleut…

L’orage intérieur fait rage ce soir

L’automne peu à peu se dénude pour l’hiver

Et le temps fuyant ne comble pas les fêlures d’hier

De baisers interdits, des amours inassouvis,

Il pleut sans répit dans les souvenirs …

*

Il pleut encore aujourd’hui sur le chemin de l’oubli,

Mais enfin sereine je marche sans peine

Les impatiences de l’été se sont éteintes

Le sourire se peint d’innocente tendresse

Et la pluie rassure les dépits de l’âme en fuite

     

   *

Marie-Ange Bonnevie

Cazilhac Le 28/11/2005