Demain

 

 *

 

Demain j’irai fouiller dans la solitude de ta vie,

Dans le creux accueillant de ton ventre,

A l’encre sucrée de ma langue j’écrirai ton nom…

Dans la langueur de tes hanches ondoyantes

Je goûterais la rudesse de ta passion…

Sur le capricieux dessin de tes lèvres

Je déposerai un léger baiser d’argent,

Et tes doigts insouciants glisseront

Sur la moiteur tremblante de mes mains,

Sur la fragilité de mon ventre indifférent.

 *

Je guetterai dans le dessin de ta bouche

Ces mots d’amour que tu ne prononces jamais…

La peur contenue dans tes gestes les plus légers

Et l’angoisse d’aimer enfin sans compter

Sans rêves de poète ni réalités interdites.

*

Demain oui, demain…

j’irai fouiller demain dans le silence de ta nuit…

Et pendant que tu m’abandonnes au sommeil,

A la froideur de l’aube et à l’oubli…

Dans les coins enfouis de ton cœur blasé

Je dévoilerai tes secrets les plus lointains.

*

Marie-Ange Bonnevie

Cazilhac 19. 09. 2005